Soldes d'été 2022 : de 15% à 35% de remise sur de très nombreux produits, profitez-en!
Articles textiles Zéro Déchet, parures de naissance et accessoires.
FRAIS DE LIVRAISON OFFERTS
Dès 59€ d'achat ! (Pour la France métropolitaine)
PAIEMENT SÉCURISÉ
Visa, Mastercard, Paypal,...
INSCRIPTION A LA NEWSLETTER
Pour ne rater aucune actualité (et bénéficier d'une remise surprise ;))
OFFREZ UNE CARTE CADEAU
Pour faire plaisir à tous les coups!

18 mars - Journée mondiale du recyclage

Le saviez-vous ?

Le 18 mars est, depuis 2018, la journée mondiale du recyclage.

Soyons tout à fait honnêtes, recycler c’est très bien, mais le meilleur déchet restera toujours celui que l’on ne produit pas! 😉

Tout comme ma démarche personnelle de réduction des déchets dont je vous parle régulièrement sur les réseaux sociaux, et dont je vous parlerai plus en détail dans des articles à venir sur ce blog, le recyclage n’est pas quelque chose que je prends à la légère, en témoignent mon accumulation de chutes de tissus, cartons, etc. qui « pourront servir un jour » ! 😬

Il était donc évident pour moi d’appliquer le recyclage et la réduction des déchets dans ma vie professionnelle également !

Aujourd'hui 18 mars, j'avais donc envie de vous présenter trois axes s'inscrivant dans le thème du recyclage que j'applique à ma vie professionnelle au quotidien.

 

  • Les cartons (vous pouvez appliquer cela chez vous sans difficulté!)

Celles et ceux qui sont habitués aux envois postaux de produits Marius et Léon ne s'étonnent plus de recevoir leurs commandes dans des cartons de récupération (d'ailleurs les papiers utilisés pour le calage des produits sont eux aussi réutilisés).
Tant que les cartons sont en bon état, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas les réemployer, sous prétexte qu'ils présentent des traces d'adhésifs ou sont estampillés du logo d'une autre entreprise !
Les petits cartons me servent donc pour l’expédition de vos commandes, tandis que les plus gros me servent à stocker et/ou à transporter des produits ou du matériel (lorsque je me déplace sur un marché par exemple). Lorsque la quantité de cartons devient trop importante dans mon garage, je passe une annonce sur des sites de don (donnons.org, geev.com, groupes locaux sur les réseaux sociaux, etc.). Ils font ainsi le bonheur des personnes qui déménagent ou de celles qui utilisent le carton comme matière première 😊 Il est rare que les cartons partent au recyclage chez nous, sauf lorsqu’ils sont vraiment trop abimés.

  • Le tissu

Concernant le tissu, comme je vous le disais, je garde tout… Les chutes de tissu encore exploitables sont utilisées pour confectionner des lingettes rondes (d’ailleurs il faut que je couse toutes celles que j’ai découpées), et pour les plus petites chutes, deux solutions :

    • soit je les donne à des créatrices de bijoux en tissu,
    • soit je les apporte en déchetterie pour qu’elles soient recyclées.

Cette seconde option ne me satisfaisant pas complètement, je vais effectuer des tests pour pouvoir les utiliser comme rembourrage dans des coussins par exemple (en gardant à l’esprit qu’il y a des normes à respecter pour tout - notamment concernant l'inflammabilité - et que je ne peux pas faire ce que je veux non plus).

Les tissus que je chine à droite et à gauche sont, quant à eux, surcyclés. Je les lave avant utilisation, je les découpe en évitant les taches et les trous (lorsqu’il y en a), et je les transforme. Là encore, il y a une règlementation à respecter et je ne peux pas vous proposer des lingettes ou des protections périodiques en tissus surcyclés par exemple, car ce type d’articles doit répondre à des critères de sécurité que je ne peux pas garantir avec un tissu d’occasion. Le plus souvent, je les utilise donc pour confectionner des accessoires (trousses, pochettes, etc.) pour lesquels la règlementation est plus souple 😊

  • Le fil utilisé pour confectionner les tawashis

Depuis leur création il y a maintenant plus de 2 ans, les tawashis Marius et Léon sont confectionnés à partir d'un fil issu du recyclage textile industriel. Impossible donc de ne pas vous en parler aujourd'hui! Le fournisseur auprès de qui j'achète le fil que je crochète ensuite garantit une composition minimale de 80% de coton. Les 20% restants sont regroupés sous l'appellation "autres fibres", car la composition exacte ne peut pas être détaillée à chaque lot (elle dépend directement des tissus qui sont récupérés en vue du recyclage en amont). Après plus de 2 ans de bons et loyaux services, mes tout premiers tawashis (ceux que j'appelle les "prototypes"), sont toujours en fonction! Ils commencent à fatiguer un peu, mais je pense qu'en terme de durabilité, ils remplissent le défi haut la main si on les compare aux éponges jetables du commerce issues de la pétrochimie ☺️ Pour un produit confectionné à partir d'un matériau recyclé, ils s'en sortent très bien!

Voilà pour ce premier article de blog, il y a bien d'autres pistes de réflexion concernant le recyclage et la réduction des déchets que j'applique quotidiennement mais dans un cadre plus personnel que professionnel. Cela fera donc l'objet d'un prochain article!

A bientôt,
Claire

Afin de vous offrir une expérience utilisateur optimale sur le site, nous utilisons des cookies fonctionnels qui assurent le bon fonctionnement de nos services et en mesurent l’audience. Certains tiers utilisent également des cookies de suivi marketing sur le site pour vous montrer des publicités personnalisées sur d’autres sites Web et dans leurs applications. En cliquant sur le bouton “J’accepte” vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre page “Informations sur les cookies” ainsi que notre “Politique de confidentialité“. Vous pouvez ajuster vos préférences ici.